Aldebert

Un peu de poésie dans ce monde de brutes

Lire de la poésie en langue étrangère, c’est ressentir que la langue est musique, se laisser porter par son rythme et ses sons : c’est une véritable expérience sensible et un moment hors du temps.

Dans un monde qu’on voudrait peuplé de Bisounours, la poétesse Annie Le Brun explique dans cette interview (de 1.54 à 12.54) que la poésie est le dernier rempart contre le capitalisme, le dernier véritable espace de liberté. Elle nous permet de nous interroger sur notre condition humaine, de philosopher, comme ici avec Rimbaud.

Ok, très bien, mais concrètement, qu’est-ce qu’on fait en classe ? On se lance dans l’étude Liberté de Paul Eluard avec ces pistes pédagogiques, ou on s’inspire de ce concours pour mettre en place un projet pédagogique autour des “idées de la nuit” !

Côté scansion, on s’inspire aussi de Barbara Carlotti qui récite Baudelaire, ou de cette vidéo de La Grenouille qui se veut aussi grosse que le boeuf de La Fontaine, ou plus modestement encore de ce Corbeau et le Renard.

Et pour finir, une activité pour attendrir le coeur de vos adolescents (et le vôtre par la même occasion - attention, risque de pleurs !) avec La vie c’est quoi ? de Aldebert : des rêves, de l’imagination et de la joie !

la-poesie-ca-change-la-vie.jpg