Langue

Les langues, ça rapproche !

Qu’on devienne bilingue ou pas, parler une langue étrangère nous permet de nous ouvrir à l’autre et à d’autres cultures, de devenir plus tolérants et “souples”.

Langues.jpg

Le linguiste Charles Brasart revient sur une idée reçue et souvent partagée selon laquelle “on ne peut pas exprimer les mêmes choses selon la langue qu’on utilise” en introduction de la conférence intitulée La construction des langues :

  • on y trouve en suivant une définition de la linguistique, ce qu’est le travail du linguiste et comment il procède ;

  • on y parle aussi du klingon et de l’espéranto (à partir de 08.00) : le linguiste nous donne son opinion sur ce dernier (15.45) ;

  • à partir de 20.00, une réflexion sur l’origine des langues et les aires linguistiques (23.10) avec l’exemple du français ;

  • de 25.33 à 29.26 : la langue est un virus ; le cas du basque et l’évolution des langues avec l’exemple de l’anglais, de l’Espagne, du mandarin et des langues finno-ougriennes.

Les parlers régionaux en France sont en bonne santé : les Français utilisent certains mots ou expressions de sorte que cela crée une connivence entre locuteurs d’une même aire géographique. Voici l’exemple bordelais (j’utilise et/ou entends surtout les 1, 2, 3, 5, 6 et 9 !) !

Mais, plus sérieusement, il existe bien 6 langues régionales qui ont des locuteurs et qui s’enseignent à l’école, or elles n’ont pas le statut de langues officielles comme cela est le cas dans d’autres pays d’Europe. Pour ce qui est des parlers régionaux, amusez-vous à les écouter grâce à cet atlas sonore !

Vous êtes anglophone ? Pour finir, voici un répertoire garanti 100% utilisable de 100 expressions idiomatiques françaises et leur traduction, de quoi sonner frenchy pour de vrai !

Bonne écoute et bonne lecture !