Poésie

Un peu de poésie dans ce monde de brutes

Lire de la poésie en langue étrangère, c’est ressentir que la langue est musique, se laisser porter par son rythme et ses sons : c’est une véritable expérience sensible et un moment hors du temps.

Dans un monde qu’on voudrait peuplé de Bisounours, la poétesse Annie Le Brun explique dans cette interview (de 1.54 à 12.54) que la poésie est le dernier rempart contre le capitalisme, le dernier véritable espace de liberté. Elle nous permet de nous interroger sur notre condition humaine, de philosopher, comme ici avec Rimbaud.

Ok, très bien, mais concrètement, qu’est-ce qu’on fait en classe ? On se lance dans l’étude Liberté de Paul Eluard avec ces pistes pédagogiques, ou on s’inspire de ce concours pour mettre en place un projet pédagogique autour des “idées de la nuit” !

Côté scansion, on s’inspire aussi de Barbara Carlotti qui récite Baudelaire, ou de cette vidéo de La Grenouille qui se veut aussi grosse que le boeuf de La Fontaine, ou plus modestement encore de ce Corbeau et le Renard.

Et pour finir, une activité pour attendrir le coeur de vos adolescents (et le vôtre par la même occasion - attention, risque de pleurs !) avec La vie c’est quoi ? de Aldebert : des rêves, de l’imagination et de la joie !

la-poesie-ca-change-la-vie.jpg

La littérature

Littérature.png

La semaine dernière ont été décernés les différents prix littéraires français (Goncourt, Renaudot, Médicis et Femina) : l’occasion de vous proposer quelques ressources pour parler littérature quand on atteint un niveau avancé.

De grands écrivains nous expliquent ce qu’écrire veut dire pour eux. Plus récemment, Emmanuel Carrière s’exprimait sur sa démarche littéraire.

Quand on apprend ou on enseigne le français, on se tourne volontiers vers Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. Cette conférence nous plonge dans la genèse de cette oeuvre.

Si Le Petit Prince peut se lire quand on a un niveau intermédiaire, on peine parfois à trouver d’autres lectures suivies : une ancienne professeure de FLE fan de littérature s’est lancée dans l’écriture de textes littéraires longs à destination d’un public d’apprenants, du niveau A1 aux niveaux supérieurs. Un projet à suivre et à soutenir !

Et si vous avez envie de vous lancer dans l’analyse littéraire, voici un site qui répertorie et explique (entre autre) les figures de style !

Lire un poème en langue étrangère, c’est bien, l’écouter, c’est encore mieux ! Appolinaire lit Le Pont Mirabeau, et de jeunes inconnus vous en font découvrir plein d’autres : à vous de butiner et d’en faire votre miel ! Et pour finir, une interview de Cécile Coulon, qui reçoit cette année le Prix Appolinaire pour son recueil Les Ronces : elle explique ce qu’est écrire un poème et lit celui qui s’intitule La france.

Bonnes lectures !!!